Dominique Rankin

On nous appelait les Sauvages ; présentation de son livre

Mercredi 9 avril 2014 à 20h, 

dans la salle Nymphéas du Forum 104.

 

Présenté par Danièle Flaumenbaum,

 

Né dans la forêt, sur les berges de la rivière Harricana, T8aminik Rankin fut désigné pour prendre la succession de son père, à titre de chef héréditaire et homme médecine.

Son entraînement débuta dès l'âge de sept ans pour culminer cinquante ans plus tard avec son intronisation au sein du Cercle des Anciens.

En parallèle avec une très ancienne Prophétie, c'est sa fabuleuse histoire et celle des Amérindiens qui est ici racontée.

Survivant des terribles « Pensionnats des petits sauvages », T8aminik livre un vibrant témoignage au sujet de la vie, du respect, du pardon et de la guérison.

 

Chef héréditaire et homme médecine algonquin ;

Dès l'âge de 7 ans, Grand-Père T8aminik (de son vrai nom Kapiteotak) fut désigné comme apprenti homme-médecine et successeur de son père à titre de chef héréditaire.

 

Au bout de 50 années d'enseignements et d'initiations, il est à son tour devenu un « aîné » pleinement reconnu par ses pairs et se consacre désormais au rôle d'enseignant et de leader spirituel auquel on le destinait.

 

Survivant de la terrible époque des Pensionnats indiens, il a écrit ses mémoires, en collaboration avec la journaliste Marie-Josée Tardif. Dans ce livre intitulé « On nous appelait les Sauvages », il livre un vibrant témoignage sur le pardon et la réconciliation.