Weekends d'initiation au Chamanisme

Le chamanisme urbain occidental (également appelé « néochamanisme blanc ») est apparu aux Etats-Unis, dans les années 70.
 
Il se différencie des autres voies spirituelles par la dimension très concrète de sa visée, principalement axée sur la recherche d'informations permettant d'améliorer la vie. Il implique donc un travail sur soi-même dans lequel on utilise le savoir des chamans à des fins de développement
personnel.
 
Ce travail s’effectue en groupe, au cours de week-ends ou de stages plus longs dans lesquels chacun doit se confectionner ses propres outils et adopter la voie qui lui convient.
 
Ce qui fait de cette forme de chamanisme une spiritualité dépourvue de dogmes dont le seul présupposé est de considérer qu’il est impossible d’atteindre les profondeurs de l'esprit autrement qu'en partant de soi-même. Bien que les objectifs du travail chamanique soient en cela semblables à ceux de la psychanalyse, il ne remplace pas pour autant le travail de l’analysant. Car la psychanalyse offre quelque chose quelque chose d’assez inexistant dans le savoir des traditions : le droit de penser ses parents.
 
Le chamanisme, ou ce que les Améridiens appellent « enseignements traditionnels », permet en revanche d’explorer des registres mentaux que celle-ci a eu tendance à négliger, comme la communication d’inconscient à inconscient, la structure collective de l’esprit, le rapport à la mort ou les questions sur la survie de l’esprit que tout individu s’est posées dans l’enfance.

 

Les week-ends que nous proposons sont centrés sur la construction et l’évolution de l’homme dans son rapport à l’univers (ce qu’il a été, ce qu’il est, ce qu’il doit devenir).

Ils sont constitués d’une suite d’exercices construits à partir de divers savoirs traditionnels dont, plus particulièrement, celui des Lacotas (qui sont à l’origine de ce néochamanisme) et celui des Taoïstes (qui, avec l’acupuncture, le système alchimique des merveilleux vaisseaux et celui des chakra de la médecine tantrique, offre une théorie de l’énergétique corporelle que le chamanisme permet de percevoir).

 

Programme 2019

 "MASCULIN-FEMININ"

Par Bruno Clavier et Danièle Flaumenbaum

 

 

 

Ces week-ends seront animés par Danièle Flaumenbaum et Bruno Clavier, assistés d’Edwige Roberval et Michel Franger.

 

Danièle Flaumenbaum gynécologue et acupunctrice à la retraite, anime des ateliers de parole et d'énergétique. Elle est l'auteure de «Femme désirée, femme désirante» (Editions Payot 2006) et "Les Passeuses d'Histoires" (Editions Payot 2015) travaille avec des guérisseurs amérindiens, sibériens et tibétains. Il lui importe de transmettre ces outils liés à une spiritualité vivante qui ont transformé sa vie.

 

Bruno Clavier, psychanalyste, psychologue clinicien, auteur de

«Les fantômes familiaux» (Editions Payot 2013) formateur en psychanalyse transgénérationnelle, a pratiqué un art martial vietnamien pendant plus de trente ans, puis le Tai Chi Chuan avec un maître chinois.

Il a suivi durant plusieurs années une initiation au chamanisme issu des amérindiens lakotas. Participant à des enseignements traditionnels des Indiens Algonquins et Innus au Canada, il organise régulièrement en France des enseignements et des Sweat Lodge dispensés par Dominique Rankin, homme médecine, chef héréditaire de la nation algonquine.

 

Planning des modules 2019 à Paris

Thème sur "Masculin-Féminin"

en cours 

 

Adhésion 2018-2019
Nous vous rappelons que l'adhésion est obligatoire pour vous inscrire aux stages.
BullADH1819.pdf
Document Adobe Acrobat 67.3 KB